30.5.08

Cafecito en primavera

York, 2008

2 comentarios:

Jacqueline Waechter dijo...

Comida de conmemoración?…

Pour eux, la terre, n’est-elle point transparente
en face d’un ciel, plein comme un corps ?
Cette terre ardente, où se lamente
auprès des sources l’oubli des morts.
Rainer Maria Rilke,
1926, Vergers

Quimera dijo...

Más bien "l'oubli de la mort, toujours à notre dos".